Accueil

Mieux-être : Réduire la sévérité de l’inconscient

 Il existe un lien entre la sévérité de l’inconscient et le mieux-être de la personne. Que ce soit les enseignements des psychanalystes Freud ou Thomas Szasz, tout être humain porte en soi une souffrance existentielle issue de sa vie passée dont la source profonde est majoritairement inconsciente et cachée grâce à un mécanisme de refoulement.

Cette souffrance affecte sa santé globale, puisque les aspects physiques et psychiques sont considérés comme un tout indivisible, une réalité qui est en fait démontré par les neurosciences. Or, les tensions refoulées peuvent parfois être si fortes qu’elles handicapent notre qualité de vie ou participent à certains troubles importants de santé.

Le principe est simple, lorsqu’on réduit la sévérité de ces tensions, il s’ensuit avec le temps une amélioration de la qualité de vie.  Dans cette optique, notre clinique utilise de la loge vibroacoustique pour libérer ces tensions en faisant revivre graduellement les empreintes originelles.

Cette loge demeure non seulement utile lors d’une psychothérapie, mais elle peut devenir indispensable comme aide complémentaire lors d’un traitement médical.

Par conséquent, la loge vibroacoustique constitue une véritable percée en psychophysiologie clinique pour la gestion globale de la santé. De notre expérience, plus sévère est le trouble, plus facile sera l’activation des empreintes.

Au-delà d’une psychothérapie en profondeur, nous explorons cette technique avec certaines maladies et les personnes ayant vécu un choc post-traumatique. Dans une optique de gestion en santé globale, tous troubles de santé ayant une cause inconsciente ont tout intérêt à bénéficier de la loge vibroacoustique.

 Il existe un lien entre l’intensité de la souffrance et l’ampleur des charges inconscientes. Plus vous souffrez, plus ces charges sont importantes et plus libératrices seront les séances. Si les autres solutions sont insuffisantes, la loge vibroacoustique est certainement une alternative sécuritaire qui peut faire la différence.

Claude Breault, Ph. D.

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.